Écrivain, journaliste, ethnomusicologue, auteur d’une série documentaire télévisée intitulée « La Musique dans la vie », portant sur le Maroc musical du Rif au Sahara.


Auteur d’ouvrages sur Essaouira et sa région, terrain sur lequel il a travaillé pendant de nombreuses années avec le sociologue Français Georges Lapassade et le sociologue Marocain AbdelKébir Khatibi.


Découvreur du pèlerinage circulaire des Regraga en 1984, il est surtout connu pour son journal de route « Les Regraga » : « La Fiancée de l’Eau et les Gens de la Caverne » paru chez Eddif-Maroc en 1988.

Ce blog porte sur ce Maroc profond et méconnu.
Un parcours du dedans aussi bien par l’image que par le texte.

En allant vers Cap Sim . Avril 2010.

 

Je suis Marta Lloyd, admiratrice de Abdelkader Mana pour plusieurs raisons : sa curiosité d’historien, de géologue, d’ethnologue, sa détermination jusqu’à l’acharnement, ses choix artistiques, ses talents d’auteur et de photographe, et de la fidélité qu’il porte à ses amis.

Aucun article, aucun mot n’est de moi dans ce blog. Je me contente parfois de corriger une faute d’accord ou d’orthographe lorsqu’elle détruit la linéarité de la phrase.

Mais Mana n’est pas commode et je m’abstiens de dénaturer quoique ce soit dans ces srticles.

Longue vie à son blog Rivages d’Essaouira (http://rivagesdessaouira.hautetfort.com)

18 Réponses to “Abdelkader Mana”


  1. WordPress n’est pas la plus simple des plate-forme avec laquelle se familiariser… Mais ça vaut le coup.
    Au nom de ceux qui sont morts bien en-deça de leurs mérites respectifs, on se doit de perpétuer leur mémoire.
    Aussi longtemps que l’on évoquera leur ouvrages ils resteront parmi nous.
    Amnesy

  2. aziza Says:

    bonjour, comment se procurer les livres cités, la fiancée de l’eau et les regragas ?


    1. Bonsoir Aziza

      Mon livre sur les Regraga sous titre  » la fiancée de l’eau et les gens de la caverne’ est malheureusement épuisé depuis fort longtemps> Mais vous pouvez le consulter sur la rubrique « Journal de route  » de mon blog :  »Rivages de pourpre’

  3. Khalid souiri Says:

    Si Abdelkader, je n’arrive pas à acceder au texte de  »regraga revisités », prière de m’indiquer ou je peu le lire


    1. Pour trouver « les Regraga revisités », il faut chercher dans mon autre blog: soit « rivages de pourpre » soit « rivages d’Essaouira ». Il faut y accéder de préférence par google firefox pour que toutes les pages s’ouvrent…Bonne lecture

  4. Khalid souiri Says:

    Merci si Mana mais en y accedant je n’arrive pas à lire le texte, il n’y a que des photos.
    Merci pour votre assistance

  5. el ghaftouni Says:

    en faite je sui née en france me je suis de mes grand parent de ghiata est et je cherche a connaitre l histoir de se peuple

  6. Nour-eddine Samir (Ottmani) Says:

    Un grand bonjour d’un ancien voisin du quartier
    (Derb Jbala)
    Meilleurs voeux pour 2011


  7. Site et personnage interessant
    Merci

  8. maria elena Says:

    tres interessant

  9. es-semlali boubker Says:

    je suis tres heureux d avoir fait votre connaissance via internet .notre payes manque 2 chercheures comme vous poure se reconnetre

  10. Mohammed Ben hassoun Says:

    Bonjour Mr Mana,

    Je me présente, Mohammed Ben hassoun Ingénieur de profession, originaire de la ville d’Essaouira.

    Sachant que vous avez beaucoup écrit sur Essaouira, je me tourne vers vous pour une aide en recherche des origines de la famille Ben hassoun, peut être juste un aiguillage sur des archives ou livres d’histoires.

    L’un des mes grands père a quitté Tazeroualt pour des raisons que je ne connais pas aux environs de la fin du 17ème ou au 18ème siècle

    Ce que je sais, c’est le vrai non c’est ouhassoun, une famille de commerciaux venu de Tazeroulat et un lien lointain avec sidi hmad ou moussa par le biais de Abou hassoun es semlali

    Je suis à la recherche juste de mes origines et mon ancienne famille pour un simple Silat à ghahim

    Yarhamouka Allah fi ajrik hada

    Merci de m’aider

    M. Ben hassoun

  11. lynda Says:

    M.Mana

    je suis thérapeute d’origine marocaine vivant en Europe pendant des années j’ai travaillé avec des techniques chamaniques de diverses contrées AMAZONIE SIBERIE AFRIQUE et autres .
    Aujourd’hui plus que jamais je ressens le besoin de me reconnecter avec ma tradition ma terre d’origine ….
    j’aimerais organiser avec des amis en quête profonde une semaine d’introspection auprés d’une confrérie gnawa dont j’aimerais avoir votre avis il s’agit de Malika et Mahmoud gnaoui.
    merci de me repondre sur mon email privé chakuni@free.fr

  12. Chafiq BENNOUNA Says:

    Salut Cher Abdelkader.
    Depuis longtemps, j’ai cherché, en vain, à entrer en contact avec toi car j’avais perdu tes coordonnées (GSM et mail).
    Je serai vraiment comblé si tu pourrais donner suite à ce message sur ma boite e-mail = chafiqbennouna@gmail.com ou m’appeler sur : GSM = 0641 732 479 , fixe domicile = 0522 598 136.

    Par ailleurs, j’ai le plaisir de t’informer d’un projet sur lequel je travail actuellement et que je vois, d’ores et déjà, que tu es l’une des personnes qui s’insérera bien dans cette entreprise. Il s’agit d’une caravane culturelle et artistique (musique, arts plastiques…) qui partira de Fès vers Saint-Louis du Sénégal dans l’esprit d’un jumelage des ces deux villes spirituelles (+de 1000 de relations).

    Une fois le contact ou une rencontre seront effectués entre nous, je te ferai part des détails de l’évènement et, par la suite, te présenterai à des gens impliqués dans cette dynamique et qui seront ravis de te connaitre.

    Cordialement : Chafiq BENNOUNA (L’homme du livre).
    le 14 Avril 2013

  13. Redon Says:

    Passionnée par l’histoire d’Essaouira,je viens de passer un très long moment à vous lire,il faut dire que je viens de rentrer de cette ville où je n’avais pas séjourné depuis 17 ans.J’y suis allée la première fois en 1964,je venais d’épouser un natif de la ville et je découvrais le Maroc tellement exotique pour moi à l’époque,j’avais rêvé ce pays qui me paraissait si lointain.Je n’ai pas connu mes beaux -parents;mon beau-père était orfèvre et parait-il la mère de mon ex-mari (Décédé) donnait des cours de broderie dans cette école anglaise dont vous parlez ,elle a donc bien existé cette école.
    Il est vrai que j’ai trouvé des changements à Essaouira,la ville mérite une belle restauration en profondeur et espérons que certaines fautes soient réparées,tout est possible avec une certaine volonté.Quelle tristesse de voir le Mellah tombé en ruines!!!L’histoire des juifs est tellement importante à Essaouira..J’aimerais savoir s’il existe des traces de l’enseignement à cette école anglaise et si des photos existent de mon beau-père à Essaouira,dans son activité,s’il possédait une échoppe (Photos)J’ai bien connu le Mr Kasri dont vous parlez(Enfin s’il s’agit du même)Existe-t-il des photos de classe de l’école primaire marocaine entre 1946 et 1952 ?
    Merci en tout cas pour vos écrits ,vos recherches ,votre rigueur,votre belle écriture,au fait ,je suis bretonne et je connaissais ce pèlerinage chrétien-musulman,par contre je ne sais pas s’il existe toujours….C R
    E-Mail…claudine.redon@gmail.com

  14. Zoumba Says:

    Bonjour Monsieur,
    Sur les conseils de mes amis Chafiq Bennouna et devant les oeuvres et en présence de l’artiste Soukeina Khalil, je prends l’initiative de vous écrire.
    Je rentre ce soir-même au Sénégal, à St-Louis où je vis.
    Je vous everrai rapidement mon nrecueil de poèmes ARC EN FLEUVE inchallah.
    Merci pour tout ce que vous réalisez de beau et de si noble
    Pape Samba Sow

  15. ali zerriffi Says:

    J’ai acquis votre livre « Les Regraga » il y a quelques années par curiosité sociologique et parce qu’un de mes amis m’avait conté son expérience de ce pélérinage. Je n’ai commencé å le lire vraiment qu’il n’y a quelques jours pour m’aider dans ma tentative d’écrire .
    J’ai pris ma retraite au Mexique il y a quelques années et aimerai vous rencontrer lors de ma prochaine visite au Maroc.
    Ali

  16. Nour Eddine Says:

    Mon cher Abdelkader
    J’ai été ému!
    je viens de lire « Rivages d’Essaouira » sur la vie de notre magnifique ville et de ton vénéré père que j’ai connu et que j’ai admiré! Ses productions sont des chefs-d’oeuvre de beauté et de mathématiques en dehors des qualités humaines du personnage! En toute amitié? quand est-ce que tu nous fais un livre? Un Vrai de vrai! Tu ne te souviens peut être pas de moi mais j’ai été un moment un ami de Abdelmajid et de toi! mais stp stp j’insiste! prends une bonne maison d’édition pour que ton oeuvre soit bien corrigée au niveau lexicale pour être à la hauteur que tu mérites!! merci pour ce bonheur
    bien à toi
    un ancien
    Nour Eddine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s